Trio de mots du jour! Saurez-vous les trouver? Quel grade avait le majordome lorsqu'il était dans l'armée?


 

Police

Milieu d'après-midi. L’inspecteur William LEVINSON attend patiemment dans le salon.

Le fils de la victime Kyle et sa belle-mère Elisabeth, la dernière femme de Mr HAMILTON finissent par arriver et s’installent sur l’un des deux canapés.

Ils ont tous les deux des alibis très solides.

« Inspecteur… Alors, avez-vous trouvé le coupable ? » Demande Elisabeth. LEVINSON se met à l’étudier. Elle est jeune et belle. Agée d’une trentaine d’année, son air innocent avait leurré Mr HAMILTON alors âgé de 70 ans. Son but est pour lui évident lorsqu’on connait la fortune du vieil homme.

Son regard bifurque alors sur le fils de la victime. Un enfant gâté qui passe ses journées, enfermé dans sa chambre à jouer aux jeux vidéo et à sortir le soir. Il a 29 ans et n’a rien fait de sa vie. Avant de mourir, son père était en train de lui couper les vivres.

LEVINSON prend la parole.

« Récapitulons tout d’abord. Le corps de Mr HAMILTON a été retrouvé dans la cuisine. Il venait de prendre une chocolatine alors qu’il était allergique au chocolat. Vous ne pouvez pas me faire croire qu’il avait « oublié » ?? Or, nous avons découvert que Mr HAMILTON était au début de la maladie d’Alzheimer. Dans son bureau, nous avons trouvé son agenda et su qu’il avait pris rendez-vous avec un spécialiste. Vous avez même assisté à ce rendez-vous, Mme HAMILTON ! Malheureusement pour vous, nous avons retrouvé sur la scène de crime des miettes. Nos experts les ont analysées et ont confirmé leur origine. La formule utilisée est unique et nous permis de remonter jusqu’au fournisseur. Nous avons réquisitionné les vidéos de surveillance et quelle n’a pas été ma surprise de vous voir Mr HAMILTON sortir de la boulangerie. »

« Ensuite, alors qu’il était en train de faire un malaise, il a fait une chute en glissant sur un sol baigné de crème solaire. Or !! Lorsque Mr HAMILTON a été retrouvé mort, vous, Mme HAMILTON, bronziez près de la piscine puisque vous nous avez accueillis en maillot de bain. »

« Mais ce n’est pas ce qui a tué Mr HAMILTON. En effet, notre médecin légiste a révélé que ni la chute ni la réaction allergique n’étaient la cause de la mort, mais un coup porté au crâne qui a fini par l’achever ! Et, nous avons trouvé dans votre voiture, Mr HAMILTON, un marteau qui avait été parfaitement nettoyé. »

Mr HAMILTON junior et Elisabeth échangent un regard.

« Vous avez cependant un alibi solide puisque la maison est sous surveillance et vous a filmé en train de vous embrasser près de la piscine à l’heure exacte du crime.

Le majordome, James MUSTARD, un ancien militaire, arrive alors avec une clé à molette dans la main et les mains pleines de cambouis.

Il n’en faut alors pas plus pour LEVINSON. Il a tous les éléments dont il a besoin pour arrêter le coupable.

« Monsieur MUSTARD, vous êtes en état d’arrestation pour le meurtre de Mr HAMILTON. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous. Arrêtez-le ! »


 

[spoiler]Chocolatine, crème solaire et marteau[/spoiler]
[spoiler]Colonel[/spoiler]